Viet Vo Dao - Île de Ré
École Thanh Long
Truong Son
Viet Vo Dao - Île de Ré
 
Le maître fondateur de l'école
 
Viet Vo Dao - Île de Ré
Maître Nguyen Dan Viet, 8 ème dan
Thanh Long Truong Son
 

Viet Vo Dao
L'art martial Vietnamien n’est pas seulement un art de combat c’est aussi un art de vivre, qui enseigne la connaissance du corps, le travail de la santé, le renforcement du mental et du physique, le contrôle des émotions (la peur par exemple), le respect. On apprend également à mieux utiliser sa respiration, à bouger, à se déplacer et à ressentir son corps dans l’espace.

Thanh-Long
Signifie dragon vert, animal mythique, souple, fort, noble, imprévisible, mais jamais agressif.
L’école crée par maître Nguyen Dan Viet, (fils du très célèbre maître Nguyen Dan Phu), a pour la particularité le réalisme. L’entraînement met l’accent sur la mobilité, le travail dynamique et la précision.
Il est proposé aux pratiquants à la fois un travail externe basé sur des techniques de frappes, de blocages, d’esquives, des enchaînements (Quyens et Pa kua) à mains nues où avec armes.



Maître Nguyen Dan Viet, 8 ème dan
Fondateur de l'écoleTruong Son Phaï
et son frere
Maître Nguyen Dan Minh 7
ème dan

Enseignement
Les clubs de l’île de Ré sont placés sous la responsabilité technique de Jean-François Douay, ceinture noire 5ème Dang, titulaire du Diplôme d’éducateur fédéral, arbitre national, vice champion national technique et vice champion de france combat.
Plusieurs ceintures noires 1er et 2ème dan assistent les cours.
Pour leur part les clubs adhèrent à la fédération des arts martiaux traditionnels Vietnamiens et sont agrées jeunesse et sports.
Depuis la création du premier club sur l’île de Ré en 1997, le Viet Vo Dao est maintenant implanté sur les communes d’Ars-en-Ré, Sainte-Marie de Ré, Rivedoux-Plage, Les Portes en Ré, La Flotte
et Saint-Martin-de-Ré, .
De nombreux stages et démonstrations sont organisés dans les différents clubs avec chaque année un stage tout niveau animé par Lao Su Maitre Nguyen Dan Viet 8ème dan.


Maître Nguyen Dan Viet, 8 èmedan
Fondateur de l'écoleTruong Son Phaï
et
Jean-François Douay, 5 ème dan

Responsable des clubs de l'Île de Ré


Cours traditionnels
Débutent toujours par un échauffement de la tête aux pieds afin de mettre en condition les muscles et les articulations dans le but de se préparer au travail externe qui repose sur de nombreuses techniques où chaque partie du corps devient une arme. En arrivant le Vo-Sinh (le pratiquant) passe par l’apprentissage des postures de base, travail la coordination des mouvements, recherche d’équilibre, l’enseignement souligne beaucoup le travail d’assouplissement et d’endurcissement.
Les exercices de concentration représentent un travail important qui permet au corps et à l’esprit de se détacher des préoccupations de la vie quotidienne.

Cours spécial enfants
L’enseignement des enfants est centré sur les déplacements, la maîtrise de l’équilibre.
La coordination et la perception du corps dans l’espace qui contribue au développement psychomoteur. Un savoir vivre fondé sur la politesse, le respect de soi et des autres, voici quelques éléments essentiels à la pratique des arts martiaux vietnamiens. Les séances sont construites sur la base d’un travail traditionnel alterné de jeux éducatifs.

Pratique féminine
Étude des mouvements spécifiques adaptés à la morphologie féminine.
Travail fluide, mettant l’accent sur la souplesse, la rapidité et les techniques d’esquive.

Formation du corps
Assouplissements, renforcements, endurcissements, sauts, roulades, chutes, projections.

Techniques de mains
Paumes, tranches, piques, griffes, cornes, marteaux, frondes, pioches.

Techniques de pieds
Apprentissage de base des multiples techniques de coups de pieds et des spécifiques à l’école (éventail, lune, marteaux ; travail en frappe écrasée, tendue ou fouettée).

Travail avec un partenaire
Permet d’acquérir les notions de distance, de précision et d’efficacité en techniques d’attaque ou de défense face à un adversaire.

Quyens et Leçons
Enchaînements de mouvements traditionnels réalistes, ils développent concentration et mémoire gestuelle, conduisent à la mobilité et à la maîtrise des techniques répertoriées par le Maître Fondateur.

Armes traditionnelles
L’apprentissage fait partie de l’enseignement traditionnel de l’art martial.
bâton long, sabre, fléau, épée, puis pour les plus expérimentés suivent hallebarde, lance, armes doubles.

Travail interne
Développer sont potentiel énergétique grâce à la respiration, rechercher détente, contrôle de soi et augmenter sa résistance à l’effort. Le Taî Cuoc et le Bat Quaî sont les formes développées dont le but est de tonifier et de mieux faire circuler l’énergie.

Pratique en compétition
Elle n’est pas un but en soi, simplement une étape dans la vie du pratiquant qui lui permet de se mesurer à un adversaire.
Le palmarès des clubs comporte de nombreux titres de champions, au niveau national, adultes et enfants.

Démonstrations
La présentation d’exercices devant un public permet de réaliser un travail de préparation émotionnel, ainsi qu’une recherche personnel, elle permet au public de découvrir chaque année le travail des élèves petits et grands.

Traditions
Associée à part entière à l’art martial, la symbolique du dragon, et la présentation de la licorne, font partie de la culture et du patrimoine Vietnamien.


Jean-François Douay, 5 ème dan
Responsable des clubs de l'Île de Ré
et son professeur

Jean Claude "Cow-boy" Boyer, Expert 6 ème dan
Directeur Technique Régional




Une partie des pratiquants Rétais
 





L'école
Thanh Long
à la Une
du Karaté Magazine
de décembre 2011
 
Viet Vo Dao - Île de Ré
 
Contacts : Jean-François DOUAY - 06.12.01.61.96 - jf.douay@sfr.fr